Depuis la refonte de son interface graphique, talkSprit s’inscrit dans la tendance des ChatOps, ces outils de collaboration temps réel dont Slack est le porte-drapeau.

Sourced through Scoop.it from: www.journaldunet.com

A la différence de Slack ou de HipChat qui en ont fait leur fonds commerce, talkSpirit ne vise pas particulièrement les services IT ou les geeks des start-up. L’éditeur français entend toucher toutes les fonctions de l’entreprise ayant besoin d’échanger et partager. Ce qui suppose de venir greffer des processus métiers à la plateforme. C’est le rôle des connecteurs d’applications tierces. talkSpirit en revendique plus de 400 (pour Trello, Salesforce, Dropbox, Google Drive…). « Ces connecteurs fluidifient l’accès aux informations », estime Bastien Le Lann chez Lecko.

See on Scoop.itWeb Marketing